L’île aux Écureuils

.

Un jet privé vous attend. Embarquez pour un voyage qui tient dans un livre, à la découverte des secrets de la Guilde de Saint Dibutades.

Pour la première fois, le Maître vous ouvre les portes de l’île aux Écureuils. N’hésitez pas à visiter le Palais. Ses mystères sont nombreux.

Rencontrez les habitants qui prennent le temps : de vivre, d’apprendre, de s’élever spirituellement. Suivez leurs aventures et découvrez une nouvelle dimension où cohabitent des voleurs d’art, un écrivain né en 1811, un informaticien qui contrôle le monde virtuel…

Bienvenue et bon séjour sur l’île aux Écureuils…

.

Les œuvres citées dans « L’île aux Écureuils »


(par ordre d’apparition)


Palais du Rhin (Ancien palais impérial allemand, 1883-1889), inspiration pour le Palais de l’IAE.

1PalaisduRhin

Allégorie des planètes et des Continents, Giovanni Battista Tiepolo (1696-1770), esquisse pour la fresque de l’escalier du Palais de Würzburg.

2Tieplolo

Blaise Pascal, Augustin Pajou, 1779, Musée du Louvre, Paris. 3Pascal

Montesquieu, Michel Clodion, 1783, Musée du Louvre, Paris.

4Montesqieu
Constantin (306-337)

5constantin
Le printemps, Jean-Baptiste Marie Pierre, 18ème siècle.

6PrintempsAutoportrait au chapeau de paille, Elisabeth Vigée-Lebrun, 1782, National Gallery, London.

7Chapeaupaille
Carré noir sur fond noir, Kasimir Malevitch, 1915, Musée Russe, Saint-Pétersbourg.

8Malevitch
La charité romaine, Beaufort, XVIIIème siècle, Musée des Beaux-Arts, Bordeaux.

9Charite
La chasse aux lions, Eugène Delacroix, 1854, Musée d’Orsay, Paris.

10Lions

Dispute de Minerve et de Neptune pour donner un nom à la ville d’Athènes, Noël Hallé, XVIIIème siècle, Musée du Louvre, Paris.

11Hallé
Le Laocoon, Musée du Vatican.

12Laocoon
Le scribe accroupi, vers -3800/-1710, Musée du Louvre, Paris.

13scribe
Bélisaire demandant l’aumône, Jacques-Louis David, XVIIIème siècle, Musée du Louvre, Paris.

14Bélisaire
Tête de femme, étude d’expression, Jacques Antoine Beaufort, XVIIIème siècle, Musée des Beaux-Arts, Rouen.

15Expression
Ville-d’Avray, l’étang au bouleau devant les villas, Jean-Baptiste Camille Corot, 1872, Musée des Beaux-Arts, Rouen.

16Corot

Autoportrait avec sa fille Julie, Elisabeth Vigée-Lebrun, 1786, Musée du Louvre, Paris.

17Julie

Le serment de Brutus pour venger Lucrèce, Jacques Antoine Beaufort, XVIIIème siècle, Musée municipal Frédéric Blancin, Nevers.

18Brutus
Le Serment des Horaces, Jacques-Louis David, 1784, Musée du Louvre, Paris.

19Horace
L’odalisque blonde, François Boucher, 1752, Alte Pinakotekh, Munich.

20Blonde
L’odalisque brune, François Boucher, 1745, Musée du Louvre, Paris.

21Brune
Groupe d’amours, Jacques-Antoine Beaufort. Pas d’image à ce jour.

La mort de Bayard, Jacques-Antoine Beaufort.

L’extase de sainte Thérèse, Le Bernin, 1647-1652,

Santa Maria della Vittoria, Rome.

24Extase

Le singe peintre, Jean Baptiste Siméon Chardin, 1739, Musée du Louvre, Paris.

25Singe

Les funérailles de Patrocle, Jacques-Louis David, 1779, National Gallery of Ireland, Dublin

26Patrocle

Un Philosophe, Jacques-Louis David.

27Philosophe

Diane au bain, François Boucher, 1742, Musée du Louvre, Paris.

28Diane

Dédale dans le Labyrinthe attachant les ailes à Icare, Joseph-Marie Vien, 1754, Musée du Louvre, Paris.

29Icare
Adieux d’Hector à Andromaque, Joseph-Marie Vien, 1786, Musée du Louvre, Paris.

30Hector

Académie d’homme dite Patrocle, Jacques-Louis David, Musée d’Art Thomas-Henry, Cherbourg-Octeville.

31Patrocle

L’Architecture, Charles-Joseph Natoire, Musée National des châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles.

32Architecture

La mort de Calanus, Jacques Antoine Beaufort. Œuvre détruite.

33Calanus
Le duc de Guise et le Président Harlay, Jacques Antoine Beaufort

La diseuse de bonne aventure, François Boucher

35Diseuse

Lapin de garenne mort avec une gibecière et une poire à poudre, Jean Baptiste Siméon Chardin, Musée du Louvre, Paris.

36lapin

Le serment de l’armée fait à l’Empereur après la distribution des Aigles au Champ-de-Mars le 5 décembre 1804, Jacques-Louis David, Musée National des châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles.

37Aigles

SOURCES PRINCIPALES :

Musée du Louvre

Base Joconde

.

Vos commentaires

IAE comm Amazon

« Suite du roman Le M.A.L. on est très vite pris par l’histoire, certains personnages ne sont plus là, mais de nouveaux à découvrir rapidement. Passionnant ! » GARCIA Jean-Pierre


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *