L’insondable bêtise humaine

Au fil de mes observations je note ici les situations dans lesquelles je trouve que la bêtise nous fait toucher le fond. Après cela, il n’est pas étonnant qu’il y ait des guerres. Il ne faudra pas s’étonnent non plus que l’intelligence artificielle nous dépasse, celle humaine étant très mal ou peu utilisée.

Donner son avis

Il y a peu, j’ai donné mon avis, sur Google, à propos de la société qui gère la copropriété dans laquelle j’habite. Un avis rapide, uniquement factuel, précisant ce que je n’apprécie pas au niveau de la gestion : le manque de réponse aux e-mails et aux courriers recommandés ou encore les menaces que je reçois de leur part. Rien de bien grave me direz-vous. Et pourtant, cette société qui ne répond jamais lorsqu’on lui pose des questions importantes n’a mis que quelques heures à réagir à cet avis. Quelle surprise de découvrir un e-mail de leur part au sujet de cet avis négatif, puisque bien évidemment je n’ai mis qu’une seule étoile sur cinq à leur société.

Il n’y a pas eu de demi-mesure mais immédiatement une tentative d’intimidation. La société m’a menacé de porter plainte pour diffamation et de me traîner en justice si je ne retirais pas mon avis négatif qui porte atteinte à leur image. Je présume donc que ces personnes ne vivent pas en France et ne connaissent pas la notion de liberté d’expression, une liberté que des millions de personnes sont allées défendre dans la rue après les attentats de Paris ! Quand il n’y a pas de méchanceté gratuite, d’agressivité ou de dénigrement, mais uniquement des faits vécus et prouvables, il n’y a aucune raison d’embêter la justice, je pense qu’elle a beaucoup mieux à faire. Enfin, ici on comprend pourquoi nos tribunaux sont engorgés.

Leur intelligence, les gens de cette société devraient la développer pour être compétents et faire le travail pour lequel les copropriétaires les paient grassement. Encaisser l’argent, ils savent faire. Surfer sur Internet aussi, mais ce ne sont pas ces compétences qui sont recherchées. Ils pourraient par exemple lire les textes de loi pour apprendre la différence entre parties communes et parties privatives, c’est essentiel quand on gère un immeuble, ils ne savent même pas ce genre de chose. Ils pourraient aussi passer moins de temps à magouiller, comme lors des assemblées générales lorsqu’ils trafiquent les votes pour avantager une copropriétaire.

Leur bêtise est insondable. On ne perd pas son temps à menacer les autres de procès en diffamation puisque pour ne pas avoir d’avis négatif la recette est assez simple : il faut être compétent. Sauf que pour être compétent il faut d’abord avoir un minimum d’intelligence. L’agressivité est la marque des faibles. Ceux qui se savent incompétents et qui veulent le masquer sont les premiers à brandir l’étendard des menaces futiles pour masquer leurs propres manquements.

Encore plus idiot, ils ont multiplié les faux avis positifs pour contrer mon « attaque », puisqu’ils se sont sentis agressés. J’ai un doute quant à l’existence de madame Vanille Serisier, monsieur de fontenay (sans majuscules, ils sont stupides), madame le parc ou Stan Delibes (anagramme de Débiles ?). Si un seul avis négatif, mais factuel, provoque une telle levée de boucliers, il n’est pas étonnant que notre monde soit dans un tel état. Il ne faut plus se demander à quoi tient la guerre, la source est unique : l’insondable bêtise humaine !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *