Nom de plume

 

Faut-il publier son roman en apposant un nom de plume (pseudonyme) sur la couverture ? Mille fois oui !

Voilà, l’article est terminé… Non, je plaisante. Je n’évoque que le cas des romans de fiction. Pour les autobiographies ça ne compte pas et pour les livres-documentaires cela ne s’applique pas. Sinon, mon conseil serait que vous choisissiez un nom de plume. Je considère comme une erreur d’avoir publié mes premiers romans sous mon vrai nom ! La raison principale est d’avoir l’avantage de la dissociation.

Il existe deux univers distincts. Celui de la vie quotidienne. Vous signez de votre vrai nom vos courriers, vos-emails, vos chèques, vos documents de travail. Et il y a la « partie écrivain », il faut éviter que les deux se confondent. Je ne vous pousse pas à choisir un nom de plume parce que de grands auteurs l’ont fait. Simplement, cela permet de dissocier sa propre personne de celle de l’écrivain.

tg

Que se passe-t-il lorsque vous recevez un mauvais commentaire, sur Amazon (au hasard) à propos de l’un de vos romans ? Si vous avez signé de votre vrai nom, vous allez prendre ce commentaire pour une attaque personnelle ! Vous allez vous défendre de façon virulente, parce que vous vous sentez agressé. Avec un nom de plume, vous pouvez prendre de la distance. Vous défendrez toujours votre roman mais certainement de manière plus apaisée.

Prendre de la distance ! Psychologiquement, choisir un nom de plume c’est se donner plus de liberté dans l’écriture. Si vous publiez sous votre vrai nom il existe un risque que vous censuriez certains passages parce que vous n’avez pas envie que votre famille ou vos amis sachent que vous avez pu écrire une telle chose et donc avoir de telles pensées ! Avec un nom de plume, on se permet plus de liberté dans l’écriture, puisqu’il y a un poids moins lourd à supporter. La conscience est soulagée.

C’est aussi l’occasion de créer un univers à part. Maintenant, avec les réseaux sociaux, il est inconfortable de faire la promotion de ses romans sur la même page Facebook que celle utilisée pour votre vie privée. Dans le même fil d’actualité il y aura vos photos de vacances et l’annonce de votre prochain roman policier noir et torturé. Une image de vous sautillant joyeusement sur la plage et juste au-dessus la couverture de votre livre montrant un couteau sanguinolent. Pire, vous allez créer une page spéciale avec votre nom suivi de « Auteur ». Le public ne comprend pas. Il vaut mieux une page avec votre nom de plume, totalement dissociée de votre vie privée, pour que les choses soient claires.

J’ai commencé à écrire des romans policiers sous le nom de Gabriel Centaure, mon personnage principal. Les conseils que je vous donne, je les ai expérimentés ! Sinon je m’abstiens. Je me sens plus libre dans l’écriture. J’arrive beaucoup mieux à faire la promotion de ces romans. Parce que ce n’est pas moi que je mets en avant, mais un livre et son auteur. Je suis comme un communicant faisant la promotion de quelqu’un d’autre. Cela me donne beaucoup plus d’idées et me permet d’aller bien plus loin.

Dans mon cas il y a un inconvénient, puisque désormais j’ai des romans sous mon vrai nom et sous un pseudonyme. Donc par exemple, sur la page auteur Amazon, je ne peux pas mettre d’image de moi sur le profil de Gabriel Centaure… C’est pourquoi je ne peux que vous conseiller vivement d’opter pour un nom de plume dès le départ, certes associé à votre image, mais distinct de vous et libérateur ! Ne vous inquiétez pas, le jour où vous deviendrez célèbre, tout le monde connaîtra votre vrai nom…

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *